Traditionnellement, sur les blogs, on trouve des messages souhaitant à tous et toutes un excellent Noël.

Aussi, et étant donné l’heure tardive, je me permets de vous souhaiter un excellent post-Noël, c’est-à-dire, ce moment béni où vous avez mal au bide, l’impression que les huîtres n’ont pas abandonné la partie et meurent d’envie de remonter jusqu’à votre trachée pour en finir avec vous (ce qui est bien évidemment faux : l’huître n’a jamais voulu s’en prendre à votre trachée, mais directement à votre cerveau afin de prendre le contrôle de votre corps et lui faire réaliser des choses abominables comme par exemple, faire tourner les serviettes en chantant Patrick Sébastien), ou que les escargots ont commencé une messe noire dans vos intestins (les gastéropodes sont nombreux à vénérer le Malin). ; bref, en ces instants magiques où le plus beau présent que l’on pourrait vous faire se nomme "bicarbonate", permettez-moi de vous souhaiter un joyeux post-Noël.

Et comme chaque année, selon la tradition de ce blog, je vous laisse avec une célèbre maxime de Noël.

"Mes chers amis, c’est Noël : et si nous en profitions pour créer un truc tout rouge, prétendant distribuer les richesses et qui s’en prend aux enfants ?"

Ludovic-Oscar Frossard, 25 décembre 1920, au discours d’ouverture du congrès de Tours qui vit la naissance du Parti Communiste Français

"Allons : je suis rouge, je viens du froid, j'exploite des lutins au nom du bien de la collectivité... connaissez-vous plus communiste que moi ?"

Bon courage à vous et vos sucs gastriques.

About these ads