Simone de Beauvoir disait « On ne nait pas femme, on le devient« .

Jean-Paul Sartre, qui n’était pas le dernier pour la déconne, avait ajouté la première fois qu’il avait entendu la célèbre maxime dans la bouche de sa femme qui n’était plus toute jeune « On ne nait pas moche, on le devient » ; le calembour lui valut un vigoureux coup de clé anglaise dans la margoulette, provoquant chez lui un strabisme qui devint sa marque de fabrique. Il ne fit, dès lors, plus de remarque désobligeante, et n’osa pas non plus demander ce que sa femme pouvait bien faire avec pareil outil de mécanique dans son sac à main ; parti bouder dans son coin en grommelant la pipe en bouche, la légende raconte que c’est en maugréant sur le fait qu’on ne l’y reprendrait plus qu’il inventa l’existentialisme.

Ah, si seulement Jean-Paul avait eu internet ! Que n’aurait-il pas pu s’instruire et ainsi mieux comprendre sa douce et tendre, trouvant les mots les plus justes pour la faire rêver, rougir et rire et l’emportant dans un tourbillon de séduction ! Non, quelle malchance : il n’eut pas la chance de connaître un site dont nous avions déjà parlé ici, et expliquant les choses les plus mystérieuses de ce monde : ausujet.com. Et à l’approche des beaux jours, il me parait de bon ton d’aider mes lecteurs à pouvoir mieux se faire comprendre de l’autre moitié de l’humanité (celle qui lit Public en cachette) en disséquant l’un des nombreux articles disponibles dans cette mine de la connaissance.

Souvenez-vous : nous avions déjà appris grâce à celui-ci comment devenir un ninja, ce qui permettait déjà de se rapprocher des femmes d’une certaine manière, par exemple en les observant perché depuis les toits des avenues marchandes ou en les pistant à partie de leurs excréments tel un fier trappeur d’orient (« Vous sentez ce petit goût de Häagen-Dazs ? Ca sent la soirée pyjama pilou, nous approchons mes amis !« ), mais avouons-le, la chose à ses limites, tant la femelle homo sapiens a des réticences à trouver attirants la plupart des individus mettant des collants sur leur têtes, à l’exception bien sûr des braqueurs et autres preneurs d’otages, principalement en raison du syndrome de Stockholm, méthode de drague relativement déconseillée par la plupart des tribunaux ainsi que par le GIGN pour des raisons qui leur sont propres.

Alors, aujourd’hui, essayons de comprendre comment aborder une fille, et ce, sans utiliser de harpon (souvenez-vous que le capitaine Achab est mort célibataire), pour qu’enfin, mes lecteurs et lectrices vaguement hétérosexuels (je suis désolé que mes lecteurs à la sexualité réprouvée par l’Eglise ne puissent pas profiter des fabuleux conseils distillés ici, je suis sûr que ça va leur manquer) puissent passer un été serein fait de flirt délicat et de romance profonde

Figure 1 : Entamer une romance profonde en apprenant à une étudiante les principes de WoW grâce au Wifi de la bibliothèque universitaire

Vous êtes prêts pour une leçon de vie ? Alors fort bien  : ausujet.com, nous vous écoutons religieusement. Expliquez-nous tout.

Comment aborder une fille? Ceci est une bonne façon d’aborder une fille dans un cadre public sans avoir l’air d’un obsédé. Vous pouvez rencontrer des femmes partout. Vous pouvez même rencontrer votre future femme à attendre à un arrêt d’autobus

Oui, car aborder une fille est une chose, mais si vous le faites en roulant des yeux fous, la bave aux lèvres et vêtu d’un long imperméable dont dépassent vos jambes velues, il y a de fortes chances que la bougresse utilise son taser sur vos parties les plus intimes, ce qui n’est pas considéré, même par ausujet.com, comme le signe d’un amour naissant (contrairement à la bombe à poivre, puisque si vous parvenez à vous abriter derrière un pavé de boeuf au moment du tir, vous avez une petite chance de pouvoir l’impressionner grâce à vos talents de cuisinier éclair).

A noter que l’on peut rencontrer des femmes partout, MÊME à un arrêt d’autobus, ce qui est tout de même incroyable. Je ne savais pas qu’elles étaient tolérées dans les transports en commun : sinon en général, elles se regroupent, gloussent et après on ne peut plus lire paisiblement son intégrale de Proust dans le bus, comme chacun sait. Mais passons, et allons donc voir comment opérer pour approcher sa proie sans la faire fuir.

1. Vous devez sortir de chez vous et vous efforcer de trouver des filles! La plupart des filles intelligentes et élégants ne font pas du porte à porte pour chercher des conquêtes.

Apparemment, la fille ne serait pas, contrairement à ce qu’affirment certains, un nuisible domestique : elle ne profite pas de la nuit tombée pour s’infiltrer chez vous, vous obligeant le matin à les chasser de votre lit. Je dis bien « apparemment » puisque lorsque l’on est un homme de ma trempe doté d’une touchante modestie, c’est un vrai problème ; je travaille d’ailleurs actuellement à une version améliorée de la lampe anti-moustiques avec une statue brillante échelle 1:1 de Ryan Gosling posée devant ma porte et qui envoie du 220 quand on la touche (avec même un petit bac pour récupérer les cadavres en-dessous, comme sur le modèle original contre les volants nocturnes), mais ce n’est pas encore tout à fait au point, puisque certaines survivent et râlent un peu, empêchant l’honnête homme de dormir, voire l’obligeant à se lever avec un fusil de chasse pour restaurer la sérénité du silence nocturne. Mais je m’égare comme trop souvent.

Oui, donc, disais-je : la fille ne se cacherait pas naturellement chez vous à en croire ausujet.com, qui tient à préciser qu’il est généralement inutile de fouiller ses placards pour voir si une ne s’y serait pas cachée par le plus grand des hasards. Mais bon, à en croire le même site et ses étranges formulations, certaines feraient du porte à porte (pas la plupart des intelligentes et élégantes, mais une minorité et toutes les autres, si). C’est quand même pratique, reconnaissons-le. Enfin : mettons que vous soyez du genre à faire des efforts et que vous sortiez de chez vous ; que faire maintenant ?

2. Entrez dans un lieu public comme une école et observez bien les filles

Logiquement, la police devrait passer vous chercher quelques minutes plus tard en utilisant les mots « pédophile » et « pervers » dans les qualificatifs du procès verbal de votre arrestation. Les jeunes filles des écoles élémentaires sont généralement très prudes, comme beaucoup à 9 ans, et ne se montrent que rarement sensibles à votre charme. Cependant, si par le plus grand hasard, vous tombiez dans une école de commerce (ce qui n’est pas vraiment un lieu public, mais vous avez peut-être de l’argent et ça reste une école) et ce en début d’année, vous pouvez utiliser la formule magique « Mais si, c’est obligatoire pour l’intégration » juste après avoir expliqué à une jeune étudiante poumonnée ce que vous attendiez d’elle : grâce à la magie de l’abrutissement des masses, beaucoup de gens sont prêts à faire beaucoup de choses pour « s’intégrer« , n’hésitez donc pas. D’ailleurs, si c’est une falucharde, c’est encore mieux, mais n’oubliez pas dans ce cas que coucher avec quelqu’un en état de mort cérébrale ne compte pas (si vous ne savez pas ce qu’est un faluchard : soyez heureux, mais si vous savez déjà ce qu’est une mort cérébrale, alors vous avez déjà pas mal cerné le sujet).

La faluche a aussi eu ses heures sombres (non, je ne parle pas du coma éthylique)

3. Recherchez à maintenir le contact visuel

Déplacez-vous autour d’elle si elle tourne la tête grâce à de fougueux entrechats, et n’hésitez pas à courir si elle tente de s’enfuir. Pour sûr, comme l’annonce le site vous n’aurez pas « l’air d’un obsédé ». 

4. Souriez. Évitez de vous montrer trop sur de vous, sinon vous allez avoir l’air prétentieux, mais vous ne devez pas avoir peur non plus. Certaines filles aiment les gars timides. Mais la plupart d’entre elles veulent un gars qui n’a pas peur parfois de sortir des sentiers battus.

 Particulièrement lorsqu’il s’agit d’enterrer leur corps : ça a quelque chose d’assez excitant.

5. Abordez la fille avec confiance, n’utilisez pas des phrases toutes faites pour entamer la conversation (des phrases que vont tout de suite comprendre que vous êtes là pour du sexe, romance, ou des rencontres. …), cela fonctionne rarement. Un simple « Bonjour, comment allez vous ce soir? » devrait briser la glace. Ou, si vous êtes un adolescent, quelque chose de moins formel comme « Hé, comment ça va? » ou « Hé, Quoi de neuf? » suffira. Être poli et amical facilite toujours les choses.

Le site propose donc des phrases toutes faites pour les plus jeunes, afin de s’adapter à son public, remplaçant le ringard « bonjour » par un « hé ! » de bon aloi ; on complétera donc avec, si vous êtes un vrai jeune, un « S’lut, ç’va ? Huhuhuh… haaaan morteeeelle cette soirée !« , si vous êtes une racaille « Ho Mad’mazelle ! Mad’mazelle ! Vazy réponds ! Réponds vazy c’est bon tu m’allumes quoi *crachat au sol* ça va ? Bien ou bien ?« , ou «  » si vous êtes le mime Marceau.

C’est dans ces moments là que l’on félicite ce dernier d’avoir appris à mimer les relations charnelles seul, ses techniques de drague n’ayant pas toujours été pleinement efficaces. C’est ce que l’on a appelé « L’onanisme artistique« , même si cette appellation sert aujourd’hui à désigner une bonne partie de l’art contemporain.

6. Attendez les signes qui montrent qu’elle est intéressée: rire (à vos blagues), jouez avec ses cheveux etc …Si elle fait un contact physique, comme vous toucher le bras tandis qu’elle rit, c’est un bon signe.

Attention cependant : si elle rit à vos blagues, pourtant nulles, elle a peut-être juste un humour contestable, et mieux vaut alors lancer du phosphore à ses pieds pour disparaître dans un rire maléfique avant que la situation ne dégénère. De la même manière, les nuances sont importantes : si elle vous touche le bras puis le brise en trois morceaux grâce à sa maîtrise du krav-maga, il n’est pas pleinement certain qu’elle soit folle de vous. Contentez vous de rester digne et de balancer le phosphore qui resterait encore de vos précédentes rencontres de l’autre main avant de vous replier. Vous reviendrez plus tard l’assommer à coups de plâtre (mais après être devenu un ninja grâce au même site, donc, tout cela est parfaitement cohérent).

7. Comprenez bien ses allusions si elle n’est pas intéressée. Si elle est occupée, ou si votre génie comique n’est pas apprécié, dites quelque chose comme: « C’était un plaisir de vous rencontrer » ou « c’était sympa de te rencontrer » et arrêter le massacre. Si vous vous imposer trop directement, il se pourrait que certaines femmes se sentent menacés.

Tout comme la langue française à la lecture de ce site. Qui, par ailleurs, n’hésite pas grâce à une habile rubrique « Astuces » à distiller d’autres précieux conseils pour faire fondre votre cible comme neige au soleil (ou coke sous museau).

Si elle rit devant un film de Franck Dubosc, même sanction : une porte dans la face

Hygiène: Lavez vous, brossez vous les dents, nettoyer vos oreilles, couper vos ongles, arrachez les poils de votre nez. Les femmes remarquent tous les défauts, soyez sûr de bien les cacher.

Elles peuvent donc aisément remarquer que vous êtes un homme, faites bien attention.

Habillez vous correctement: demandez à votre sœur ou votre mère pour obtenir des conseils, portez des chaussures propres, sentez bon, mais n’y allez pas trop fort avec la lotion après-rasage et l’eau de Cologne.

Si vous demandez des conseils pour aller draguer à votre mère, méfiance : vous finirez probablement avec des bretelles, une chemise à carreau et l’air relativement stupide (tout dépend de l’âge de votre maman). Cela dit, si vous souhaitez draguer une hipster, cela peut marcher. Vous pouvez même carrément demander conseil à mémé pour qu’elle vous transforme en prince du vintage, et là, laissez-moi vous dire qu’entre deux morceaux de Lana Del Rey, elles tomberont dans vos bras et n’hésiteront pas à indiquer sur Foursquare que c’est la soirée de leur vie.

Sinon, pour draguer une hipster, vous pouvez juste vous promener avec un gros appareil photo. En général, ça suffit.

Si une fille est toute seule, ne lui faites pas remarquer qu’elle l’est, et méfiez-vous si elle est dans un groupe d’amis car vous finirez par avoir à impressionner plus d’une fille.

Mufasa l’avait bien dit : jamais tout le troupeau d’un coup.

Pour les garçons, n’oubliez pas que les filles ont naturellement une vision plus large des choses que les hommes. Quand une fille regarde de son côté, elle pourrait essayer de vous observer. À l’inverse, soyez prudent si vous regardez une fille plus que la normale et vous pouvez voir les côtés de ses yeux: elle peut probablement vous voir tout aussi bien que vous le pouvez!

La femme est donc en réalité un caméléon : grâce à ses yeux habilement placés des deux côtés de son visage, elle peut vous observer même lorsque vous n’êtes pas en face d’elle. Attention donc à ne pas se curer le nez, tripoter sa braguette ou s’enfoncer des buritos dans les narines (je vous connais) pendant qu’on ne vous regarde pas : la bête vous regarde TOUJOURS. Heureusement, elle est comme le T-Rex : si vous ne bougez pas, elle ne vous verra pas.

Vous pouvez donc combiner tous ces conseils, une fois votre cible abordée, avec une autre série de conseils du même site : Comment savoir si elle m’aime ?

1. Entonnez une petite conversation. Cela va vous aider à apprendre des petites choses qui vous seront utile dans l’avenir. 

Vous avez abordé la fille ? Bien, maintenant, hardi petit ! Il est temps de la faire céder à votre charme naturel en entamant une petite conversation avec elle afin de cerner à qui vous avez affaire. Elle peut par exemple vous révéler son goût pour les comédies (proposez-lui un cinéma), Coldplay (trouvez-lui deux places de concert) ou pour le troisième Reich (offrez-lui une photo dédicacée de Marine en bikini). Si vous n’avez pas de conversation, et que vous aussi, vous ne comprenez pas en quoi on utilise le verbe « entonner » pour une conversation, à part si l’on est le Chevalier Blanc, contentez-vous de dire « Hey, on fait comme dans Drive ? » : vous passerez pour un fieffé cinéphile, son petit coeur craquera, et vous pourrez rester trois heures sans parler, elle trouvera ça génial.

Un autre signe pour savoir si elle vous aime si elle rit d’une blague normalement ennuyeuse ou stupide. 

 N’importe quel sketch de Jean-Marie Bigard fera l’affaire. Si elle y rit, coincez-lui la tête dans une porte : elle ne vous mérite pas.

 Elle peut ne pas être en mesure de vous regarder droit dans les yeux et peut rire beaucoup.

Par corollaire, si vous faites fumer un pétard à Mimie Mathy, elle se met à aimer tout le monde.

3. Remarquez si elle vous touche plus souvent que vos amis (elle essaie sans cesse de toucher votre main ou quelque chose dans ce genre). Si elle trouve des excuses pour le faire, alors vous êtes probablement sur la bonne voie.

« Arrête d’essayer de me toucher les seins » est une excuse que la femme sort régulièrement pour saisir votre main entre ses petits doigts et qui doit donc signifier qu’elle vous aime très fort secrètement. Enfin, j’imagine, faisons confiance à ce site de qualité.

4. Observez comment elle vous regarde. Si elle vous aime, elle vous fixera du regard pendant un certain temps [...] Vérifiez si ses yeux s’illuminent quand elle vous voit ou entend votre nom.

Oui enfin si ses yeux s’illuminent, c’est probablement un T-1000.

Figure 2 : un T-1000 vous regarde tendrement

5. Regardez ses amies. Si vous voyez la plupart de ses amies vous regardent et sourient ou rigolent, cela signifie qu’elle s’est confessée à ses amies sur votre sujet.

Ou que vous avez la braguette ouverte. Mais cela dit, elle a peut-être confessé ce fait à ses amies, ce n’est pas entièrement faux.

6. Attention à la demoiselle en détresse. Si vous êtes dehors et la fille que vous aimez est proche et commence à dire haut et fort: « J’ai froid! », C’est une allusion subtile qu’elle veut que vous lui donniez votre pull. C’est un geste très doux, surtout si vous voulez montrer à la fille que vous l’aimez.

Malheureux, là il y a désaccord : jamais, au grand jamais, il ne faut se montrer serviable avec une dame, à part si vous êtes sûr d’avoir monté un plan plus diabolique que le sien : donnez-lui votre pull et vous deviendrez son meilleur ami gay. Non, la vraie technique, lorsqu’elle dit « J’ai froid! » consiste à ne la laisser sortir du frigo que lorsqu’elle sera enfin prête à signer ce foutu papier où elle vous lègue sa fortune.

Coups: Si elle essaie de vous frapper (par exemple, une «gifle» sur le bras), alors elle a probablement des sentiments pour vous. Si vous faîtes semblant d’avoir mal et que la fille semble amusée, alors elle vous aime. Si vous faîtes semblant d’être blessé et que la fille semble un peu inquiète, elle vous considère juste comme un ami.

Et si vous faites une hémorragie, il y a de fortes chances qu’elle ne vous aime pas.

Mais heureusement, le site sait comment faire pour ne pas pousser ses lecteurs au harcèlement sexuel maintenant que la loi sur le sujet est levée :

Il y a des filles qui font semblant de vous oublier, de vous détester de ne pas apprécier votre compagnie et de râler, alors qu’elles pensent tout le temps à vous.

Elles peuvent aussi dire à ses amies et même à ses meilleures amies qu’elles ne vous aiment pas et aimeraient ne plus avoir à vous supporter, elles pourraient vous critiquer à chaque fois qu’on aborde un sujet sur vous, ou bien parler à ses amies en vous critiquant et en les poussant à dire des mauvaises remarques sur vous juste pour le plaisir d’entendre parler de vous.+ et aussi pour que personne ne cache qu’elle vous aime.

Outre cette incroyable maîtrise des accords, on notera la capacité de l’auteur à rassurer son lectorat : « Oui, elle a peut-être dit à toute la ville que vous étiez une petite merde, mais c’est probablement parce qu’elle vous aime secrètement. C’est dans la poche !« .

Alors, si avec tout cela mes bons lecteurs, vous ne parvenez pas à faire tomber la douce dans votre escarcelle et à lire dans ses yeux humides l’amour pur qu’elle vous portera instantanément, si malgré tout la bête s’enfuit et préfère d’autres compagnies à celle de l’excellent homme de goût que vous êtes, puisque vous lisez ce blog, permettez-moi de vous proposer un ultime article :

Comment fabriquer une poupée vaudou ?

 Car à défaut de gagner son coeur, vous avez encore le droit d’être mauvais perdant. Et tout le monde ne maîtrise pas forcément les objets contondants.

A part Simone de Beauvoir et moi, cela s’entend.

Merci, ausujet.com.